Crème Solaire


Les odeurs de crème solaire,
me conduisent tout droit,
vers une vision singulière
soulignée en gras,
s’immisçant sans mystère
dans les plis des bras,
des jambes, des barrières
en tissu, en soie.
Ne renonçant… À ma résurrection,
Ni panda, ni coléoptère, ni lion,
Je veux revenir sous la forme de crème solaire,
En spray, en bombe, en lotion,
Dans l’air comprimé , libéré dans une explosion
de particules sans frontière,
se glissant sur tous les fronts,
sur les peaux sans distinction,
n’acceptant que l’épiderme pour relation,
évitant la matière.


… Il meurt lentement
Celui qui ne change pas de cap
Lorsqu’il est malheureux
Au travail ou en amour,
Celui qui ne prend pas de risques
Pour réaliser ses rêves
Celui qui, pas une seule fois dans sa vie,
N’a fui les conseils sensés.

Vis maintenant.
Risque-toi aujourd’hui…

Pablo Neruda


Il meurt lentement celui qui ne voyage pas,
celui qui ne lit pas, celui qui n’écoute pas de musique, celui qui ne sait pas rire de lui-même.

Pablo Neruda

Flacons


Glaçons ou tessons,
et toutes ces boissons,
en fin de nuit,
trop illuminée.
Rendons aux flacons
le manque de passion,
pour faire du bruit
dans l’escalier.

Mordre


Lâcher les chiens,
mordre aux mollets,
devenir Dingo
c’est ce qu’il me faut !

Tirer sur la laisse,
hurler à la lune,
remuer la queue
c’est ce que je veux !

Paradis


Putain de paradis,
Classe moyenne sans moyen,
dettes de déterrés,
gueules sans lendemain,
à vie sans illusion,
sans poésie,
putain de paradis.

Boulot


Je suis au boulot,
il n’est que 9h27,
assailli de mémos,
je souris, suis sec.
Faux semblant, politesse de façade
et gueules confites,
je mens, m’emmerde déjà
à un point critique.

Om me demande d’être performant,
souriant, énergique.
Je comprends abrutissant,
aliénant, maléfique.